facebook logo        

head1

CH-1972 GENOLIER (VD)
Tél. +41 22 366 25 15

Mercredi  à vendredi de 14h à 18h30
samedi et dimanche de 11h à 18h
ou sur rendez-vous

head2

logo

judikahelportrait

Judikahel

Biographie

Judikahel est né en 1937 en Normandie, dans la cité patrimoniale de Coutances au cœur d'un pays d'art et d'histoire où il développera très tôt une carrière artistique qui le rendra célèbre.

Ni réaliste ni abstrait et encore moins naïf, il est inclassable. Le terme de «peintre figuratif libre» semble le plus approprié. Sa peinture oscille entre l'expressionnisme figuratif, l'art brut et l'art décoratif. Elle a le goût du piquant, de l'honnêteté et de l'impertinence en réaction envers la lourdeur et le conformisme de la création contemporaine.

Chez Judikahel, chaque tableau contient une histoire. Il ne se réduit jamais à une image colorée. Un tableau n'a pour lui de valeur que s'il parle à celui qui le regarde, si on le rejette ou si on l'accepte et se l'approprie. «Si ce tableau nous force à nous interroger, l'artiste aura accompli une œuvre à part entière» explique Judikahel.

Parmi ses importantes réalisations, il faut citer en particulier, sa fresque monumentale de 66 m de long en 33 panneaux retraçant avec humour l'épopée de Guillaume le Conquérant d'après la célèbre tapisserie de Bayeux. Cette œuvre majeure a été exposée dans divers lieux officiels de Normandie: Musée de Coutances, enceinte du lieu de la tapisserie de Bayeux à Bayeux, archives départementales du Calvados à Caen, dans l'espace FR3 Normandie à Caen, au centre culturel de la ville d'Eu et au musée du château de Guillaume le Conquérant à Falaise.

Toutes ces expositions ont été réalisées sous l'égide des municipalités citées.

Expositions

Les œuvres de Judikahel sont recherchées par les meilleurs marchands et galeries en Europe.

Le nombre important d'expositions réalisées depuis des dizaines d'années ne permet pas d'en faire une liste exhaustive sans risque d'en oublier. Parmi les plus marquantes il faut toutefois citer: «Le Salon de la Figuration critique», au Grand Palais à Paris et l'exposition  à l'Orangerie du Luxembourg au Sénat à Paris.

Deux rétrospectives à Paris: au «Carré d'Or», Av. des Champs-Elysées et au «Centre Européen d'Art» Av. Victor Hugo.

Présence remarquée à Deauville, notamment à la «Galerie Gama».

Réalisations

Hommage à Manet:«L'Olympia» dans le cadre des Fêtes de la IIIe République.

Musée de la Tapisserie de Bayeux: «Guillaume la Conquérant à la conquête de l'Angleterre», grande fresque de 33 panneaux de 2 mètres.

La Révolution:«Portraits des grands personnages qui sont entrés dans la légende» (Danton,  Robespierre, etc.).

Nombreuses affiches de festivals de jazz.

Plusieurs émissions sur les chaînes de télévisons françaises et italiennes.

Collections

Ses œuvres font partie de nombreuses et prestigieuses collections au Canada, aux Etats-Unis, dont une grande toile commémorative sur la libération de la France est en permanence au musée d'Alexandria, en Australie et dans toute l'Europe.

Fréquentes ventes aux enchères publiques.

Présent dans les principaux ouvrages de références et guides de cotations internationaux.

Distinctions et récompenses

  • Vice-président et président du jury de la Fédération Nationale de la Culture Française.
  • Grand Prix de la Ville d'Alençon.
  • Médaille d'argent de l'Encouragement au bien.
  • Palme d'argent de +l'Encouragement public.
  • Prix de la Créativité en 1986.
  • Prix de la Recherche en 1989.
  • Toile d'or 1990 à Deauville.

Un style «Art décoratif» flamboyant

La peinture de Judikahel nous rappelle ce que doit être un véritable créateur: quelqu'un qui devance la mode ou qui la contredit, qui travaille toujours par-delà le bon goût conventionnel. Par dessus tout, ce qui l'attire dans la peinture, c'est qu'elle offre la possibilité d'une remise en question perpétuelle. Il cherche avant tout à se surprendre et nous étonner. Hors de toutes influences, Judikahel déroule sa saga d'êtres et de sites avec une tranquille générosité que bousculent ses couleurs véhémentes et ses personnages rugueux et pourtant si proches du quotidien. Manipulateur d'images, équilibriste des formes, il a  créé un nouvel espace pour la peinture.

D'abord, sous cet afflux de teintes travaillées, choquées, quelles puissantes compositions où s'entrechoquent un apparent instinct et une harmonie constante... C'est cela la passion, celle qui ne craint pas de heurter par sa vitalité franche et brutale.

Mais, en vérité, combien sont attirantes ces toiles musculeuses, aux thèmes diversifiés, aux contrastes combatifs, où les êtres aux formes puissantes conservent néanmoins cet éclat méditatif ou mélancolique du regard; où un décorum barbare accueille l'anecdote native et la sensualité hardie des appâts, des sites ou des fleurs, avec une dynamique de la touche qui étonne et émerveille.

Si Judikahel aime un monde très coloré, il le discipline dans l'espace et alimente son imaginaire avec des confrontations; celle de l'art brut et de l'art déco. La couleur devient le matériau «générant la forme». La forme est traitée sans souci d'épaisseur, sans poids, matérialisée par le trait généreux, volontairement marqué. Le résultat est éclatant, tonique et lumineux. Judikahel a essayé toutes les techniques sans abandonner ces mondes étranges où le rêve le plus fou devient réalité, où l'homme se cache sous un masque, où l'animal semble méditer.

Nos analyses resteront toujours en-deçà de l'étonnant univers de Judikahel.