facebook logo        

head1

CH-1972 GENOLIER (VD)
Tél. +41 22 366 25 15

Mercredi  à vendredi de 14h à 18h30
samedi et dimanche de 11h à 18h
ou sur rendez-vous

head2

logo

henry.portrait

Michel-Henry

Biographie

MICHEL-HENRY est né en 1928 à Langres dans l'Est de la France. Il montra très tôt des dispositions enthousiastes pour la peinture et s'inscrivit à l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts où il devint élève «massier» (chef d'atelier) à l'Atelier du Maître Chapelain-Midy.

Appartenant à l'école de Paris, comme Bernard Buffet ou Jean Carzou, il s'en distingue par la joie et la gaité qui habite ses toiles, tandis que ses contemporains et codisciples sont plus sombres et plus misérabilistes. Car il y a de la joie, de l'énergie, du bonheur chez MICHEL-HENRY ! Un plaisir à vivre, à peindre, à aimer, qui en en fera un artiste adulé dans le monde entier.

Il expose dans de très nombreuses galeries sur les quatre continents et sa signature est un label recherché et admiré. En 1967, il rassemble de précieuses lettres de noblesse en exposant à New-York, Palm-Beach, Beverly-Hill et Paris. Sa «pérode fleurie» lui garantit un succès à l’allure programmée aussi bien pour la présentation de ses réalisations, toujours attendues que par les récompenses qu’elles reçoivent. Après une percée rapide et spectaculaire sur le marché américain, c’est en Polynésie française qu’il découvre un décor que la nature semble avoir installlé spécialement pour lui. Puis c’est en Afrique qu’il réussit une nouvelle expérience en participant à une exposition à Abidjan. A partir de 1990, de nombreux voyages se succèdent en Asie et au Moyen-Orient. A l’exposition des peintres contemporains français de 1990 au Japon, il vend des huiles de grandes dimensions particulièrement remarquées et, à Tokyo en 1994, il jouira également d’une audience admirative. D’ailleurs, au Japon, un musée lui est personnellement consacré près de la ville de Sapporo, chose extrêment rare pour un artiste de son vivant. Il a pu suivre son installation confortable dans plus de quinze musées répartis dans le monde entier dont le Musée d’Art Moderne à Paris. C’est le couronnement d’une carrière marquée également par de nombreux prix, dont entre autres, celui de la Maison Descartes d’Amsterdam, de la Casa Velasquez en Espagne et la Médaille d’Argent de la Ville de Paris.

La France, reconnaissant en lui l’ambassadeur incontesté de ses beautés et de son bon goût, lui a décerné la Légion d’honneur en 1981.

*  *  *

«Lorsque MICHEL-HENRY prétend se limiter à jouer “le flûte” dans le concert de la peinture (...), il est néanmoins un instrumentiste de premier ordre, capable de jouer comme personne puisque la musique qu’il fait si bien avec ses brosses n’a pas sa pareille de par son originalité et la maîtrise technique qu’il apporte à son exécution qui enchante, sous tous les ciels, une élite cosmopolite à même d’établir le départ entre la vraie musique fort bien faite et le bastringue mal fichu».

Michel CIRY

«Le goût et la technique ici montent la garde sans marchander le plaisir. Aucun doute: pour MICHEL-HENRY l'œil est la glande qui jouit le plus».

Hervé BAZIN