facebook logo        

head1

CH-1972 GENOLIER (VD)
Tél. +41 22 366 25 15

Mercredi  à vendredi de 14h à 18h30
samedi et dimanche de 11h à 18h
ou sur rendez-vous

head2

logo

 

Eruption

 



Autres oeuvres exposées >> Newsletter >>
 

 

Désir

 

 

Rêve possible

 

zagolin portrait

Mireille Zagolin

Biographie

Mireille Zagolin, née dans les Alpes valaisannes (Suisse) en 1958, vit et travaille depuis de nombreuses années à Nyon, au bord du lac Léman. Le paysage puissant et le village dansant de son enfance ont éveillé en elle un esprit créatif, qui finit par s’affirmer vers l’âge de 30 ans peu après la naissance de son fils : elle découvre et choisit comme moyens d’expression la peinture, puis la sculpture.

Initialement autodidacte et intensément passionnée, elle complète ses connaissances et sa pratique artistique en suivant plusieurs cours privés et stages en Suisse et à l'étranger (dessin académique, diverses techniques de peinture, sculpture avec modèle, technique du bronze, vitrail), pour finalement faire de l'art son métier. Après avoir exploré de nombreuses thématiques et techniques, elle se focalise aujourd'hui sur la peinture à l'huile en y créant des univers mystérieux qui comblent son instinct d'évasion et sur la sculpture du corps humain - terre et bronze - qui la rattache au monde réel et palpable.

Elle expose dans plusieurs galeries nationales.

 

Démarche artistique

L'œil aux aguets, je traque et apprivoise inlassablement la beauté colorée de la nature et les courbes généreuses du corps humain qui nourrissent mon expression picturale et sculpturale. Je puise mon inspiration au premier degré dans la simplicité et le quotidien.

L’idée initiale de toute ma création est simple: je ne souhaite pas offrir une vision du monde, mais réinterpréter celui-ci et en offrir un nouveau, un monde délicat mais percutant, accessible mais intriguant. J’aime offrir au visiteur la possibilité d’imaginer une histoire à partir de mes œuvres et pouvoir ensuite échanger avec lui.

Je m’oriente vers la peinture abstraite pour créer la dimension légère, mystérieuse, puissamment colorée de ce nouveau monde, au détour duquel on croise souvent un corps, ou une forme qui y ressemble. Le jeu des couches caractérise la plupart de mes toiles. La sculpture me permet de concevoir une dimension plus tangible du même monde; parce que la matière permet ceci mais aussi parce que j’aborde la sculpture de manière figurative. Je travaille principalement le corps humain, celui de la femme, dont les courbes m’interpellent et sur lesquelles j’insiste, souvent en exagérant.

Pour créer ce nouveau monde de manière cohérente et harmonieuse, je peins et sculpte parallèlement, dans deux ateliers différents. Je privilégie l’huile en peinture et me concentre sur le modelage de la terre en sculpture. Ces deux techniques partagent un trait commun fondamental à ma démarche: elles me donnent la possibilité d’explorer, construire, estomper, reconstruire. En face d’une toile blanche ou d’un bloc de terre brute, mon processus de création a toujours été intuitif et agile, je ne sais pas exactement où je vais ni comment y aller. Puis, après cette étape de construction, le séchage de la peinture et le coulage en bronze de mes terres ancrent mon travail dans le temps.

Sans en être totalement certaine, j’aime imaginer qu’il existe un lien fort entre mes œuvres, et mon instinct. Depuis plus de 25 ans, j’ai appris à me lancer et oser puis à me remettre en cause et rectifier. C’est par cette approche non-linéaire que j’aborde la création et que j’élabore, petit à petit, pièce par pièce, ce nouveau monde.