facebook logo        

head1

CH-1972 GENOLIER (VD)
Tél. +41 22 366 25 15

Mittwoch 14:00 – 18:30
Donnerstag und Freitag 14:00 – 20:00
Samstag und Sonnstag 11:00 – 18:00
oder auf Vereinbarung

head2

logo

 

Tour de Babel 2

 



Autres oeuvres exposées >> Newsletter >>
 

 


Havre de paix


La grande bibliothèque

Arche de Noé


 

Loisant portrait web  

Loisant

Biographie

Né en 1954 à Vittel, cet artiste français a commencé à peindre à l’âge de dix ans. Alors qu’il s’orientait vers une carrière d’architecte, Sylvain Loisant plaque tout pour se consacrer à la peinture qui l’anime et qui l‘habite. Il se lance professionnellement et prend son envol seul. Pas comme un virtuose mais plutôt comme un compositeur. Aujourd’hui âgé de 62 ans, il travaille beaucoup. Six heures par jour, six jours par semaine. Avec esthétisme et minutie car «c’est la politesse du peintre». En 1974, il organise sa première exposition au Palais des congrès de Vittel.
Il fera jusqu’à aujourd’hui une vingtaine d’expositions dans ce lieu dans lequel il a toujours rencontré un vif succès. Il a présenté ses œuvres dans plusieurs espaces culturels et a réalisé des expositions personnelles dans de grandes galeries en France, en Belgique, en Hollande et aux Etats-Unis. Depuis ses débuts, Loisant a réalisé environ 3000 œuvres qui se trouvent pour la plupart dans des collections particulières. Sylvain Loisant a reçu de nombreux prix et distinctions et a été l’invité d’honneur dans plusieurs salons réputés. Il a réalisé des mosaïques géantes au centre cuturel de l’Alhambra et des peintures murales dans de grands hôtels. Loisant pratique aussi la technique du pastel. Il expose deux ou trois fois par an dans les prestigieux salons de la société des pastellistes de France à Feytiat, Tournus, Hyeres et Saint-Florent. Depuis 1985, Sylvain Loisant organise également de nombreux stages et cours de peinture. Il a mis en place une méthode qui associe la technique rigoureuse avec une spontanéité créative. Un important reportage lui a été consacré récemment dans la «Revue pratique des arts »

 

Commentaire

Sylvain Loisant aime explorer les techniques de l’art afin de laisser s’exprimer les sentiments qui émanent du pinceau. La peinture est pour lui une démarche qui aide à percevoir et comprendre le sens de la vie. «Il est très important de maîtriser la technique de son art. C’est ce qui permettra ensuite de pouvoir exprimer véritablement ce que l’on veut exprimer.» Sa réflexion rappelle incontestablement la pensée de Kant, pour qui acquérir le savoir-faire et l’habileté technique est indispensable pour pouvoir ensuite donner une âme au tableau, afin que celui-ci transmette alors des émotions, touche le spectateur. «Peindre sans technique, c’est un peu faire semblant». Ce que Loisant recherche à travers cette volonté, c’est donner un peu de liberté à ceux qui regardent ses œuvres. Cette liberté, il la partage avec des créations qui ne s’inscrivent véritablement dans aucun mouvement artistique. Le réel se fond dans un abstrait vif en couleurs, le décor se plante au milieu de nulle part et semble être absorbé par le voyage du peintre qui explore sa conscience. Des couleurs froides aux couleurs chaudes, de la douceur à l’explosif, du réalisme à l’abstrait, le voyage prend des allures surréalistes. Mais au delà du surréalisme de Dali ou Magritte qui explorent l’inconscient sans forcément lui donner un sens, Sylvain Loisant, lui, préfère chercher l’équilibre. «Je cherche à comprendre d’où viennent les perceptions que l’on a du monde, non plus pour me satisfaire de ses représentations mais pour saisir la réalité. Mes peintures deviennent le témoignage de cette démarche.»